Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Des films’ Category

Confessions d’une accro au shopping

 

Synopsis : Vive et charmante, Becky Bloomwood est une accro du shopping. Passionnée de mode, elle est incapable de résister au plaisir d’acheter tout ce qui est branché, tendance, trendy… Obligée de trouver un job pour financer ses achats impulsifs, elle obtient un poste – ô ironie ! – dans un magazine financier. La voilà expliquant aux lecteurs comment gérer leur argent au quotidien, alors qu’elle passe son temps à dépenser le sien dans les boutiques !

Mon avis : En ce moment, je regarde un peu trop de films de filles. Mais celui là était bien marrant. Pas cucu. Bon un peu des fois. Avec des personnages un peu caricaturaux. Et je viens de découvrir Hugh Dancy. Et y’a Joan Cusack ( j’aime Joan Cusack, elle est rigolote )

 

Kick Ass

Synopsis : Dave Lizewski est un adolescent gavé de comics qui ne vit que pour ce monde de super-héros et d’incroyables aventures. Décidé à vivre son obsession jusque dans la réalité, il se choisit un nom – Kick-Ass – se fabrique lui-même un costume, et se lance dans une bataille effrénée contre le crime. Dans son délire, il n’a qu’un seul problème : Kick-Ass n’a pas le moindre superpouvoir…

Mon avis : Là encore très bon film. C’est très bien mené et réalisé. Avec des supers perso. Avec qui on s’identifie facilement ( qui n’a pas un jour rêvé d’être super héro ) Hit Girl c’est la mieux. Je crois qu’ils veulent faire un suite. C’est très con de leur part. Et puis déccouverte d’Aaron Johnson.

Hatchi

 

Synopsis : Pour Parker, professeur de musique à l’université, l’arrivée du chien Hatchi dans la famille fut un heureux événement. L’animal prit sa place auprès de chacun, mais c’est avec Parker qu’il passait le plus de temps. Chaque matin, le chien accompagnait son maître à la gare où il prenait son train, et chaque soir, l’animal venait l’y attendre. Cet attendrissant rituel rythmait la vie de tous ceux qui en étaient témoins… jusqu’au jour tragique où Parker ne revint pas. Hatchi continua à l’attendre. Il l’attendit chaque jour, jusqu’à la fin. À force de fidélité et de patience, l’animal devint non seulement une légende, mais il bouleversa tous ceux qui connurent son histoire.

Mon avis : Pour ceux qui ont versé leur petite larme pour Marley et Moi, font fondre en sanglots pour ce film là. Alors évidemment, c’est pour ceux qui ont une quelconque sensibilité pour les animaux ( moi la première ) C’est une histoire vraie. Aujourd’hui, il y a une statue érigé en hommage à Hatchi au Japon, à la place qu’il avait l’habitude de prendre. Ça… ÇA! C’est pourquoi j’aime profondément les animaux plus n’importe quoi au monde.

V pour vendetta

Synopsis Evey Hammond ne veut rien oublier de l’homme qui lui sauva la vie et lui permit de dominer ses peurs les plus lointaines. Mais il fut un temps où elle n’aspirait qu’à l’anonymat pour échapper à une police secrète omnipotente. Comme tous ses concitoyens, trop vite soumis, elle acceptait que son pays ait perdu son âme et se soit donné en masse au tyran Sutler et à ses partisans. Une nuit, alors que deux « gardiens de l’ordre » s’apprêtaient à la violer dans une rue déserte, Evey vit surgir son libérateur. Et rien ne fut plus comme avant. Son apprentissage commença quelques semaines plus tard sous la tutelle de « V ». Evey ne connaîtrait jamais son nom et son passé, ne verrait jamais son visage atrocement brûlé et défiguré, mais elle deviendrait à la fois son unique disciple, sa seule amie et le seul amour d’une vie sans amour…

Mon avis : Duuuuh! J’ai regardé ce film la veille du 14 juillet. J’avais envie de renverser le gouvernement. Chacun des discours de V est génial. Nathalie Portman est sublime (comme d’hab’) Encore heureux qu’on soit loin du climat de Terreur qui règne dans le film. Et j’espère qu’il y aura des gens comme V pour empêcher que cela n’arrive. Ça donne à réfléchir. Sinon visuellement un film génial.

Easy girl

Synopsis : Une lycéenne « accusée » d’avoir perdu sa virginité, se sert de la rumeur pour devenir populaire: elle se fait ainsi passer pour la « garce » de son lycée…

Mon avis : J’aime Patricia Clarckson. J’aime Stanley Tucci. Maintenant j’aime Emma Stone. Sur Tumblr, c’est un film apparemment incontournable. Et en effet, il est très marrant. Dans les films typiquement américain sur les problèmes adolescents, en général c’est la pauvre ado impopulaire qui tombe amoureuse du capitaine de football américain blah blah blaaaah. Bah là aussi mais elle annonce direct que non ce n’est pas la même chose, puisqu’elle réussit à avoir une réputation de salope. Et ce qui est drôle c’est les personnes « populaire » du lycée sont au contraire des saintes nitouches. C’est marrant à comparer à ce genre de films y’a 10 ans. Bref. C’est très drôle et intelligent.

Publicités

Read Full Post »

Là Haut

Synopsis : Up, qui suit un vendeur de ballons de 78 ans, Carl Fredricksen, au moment où il réalise enfin le rêve de sa vie. Son désir de vivre une grande aventure le pousse à attacher des milliers de ballons à sa maison pour s’envoler vers les régions sauvages de l’Amérique du Sud. Mais il s’aperçoit trop tard de la présence d’un colis ayant la forme de son pire cauchemar : Russell, un jeune explorateur de 8 ans un peu trop optimiste, l’accompagnera dans son voyage.

Mon avis : Je crois que c’est mon nouveau préféré de Pixar. C’est drôle, excellemment fait, et intelligent (pas comme le dernier Disney 2D La princesse et la grenouille par exemple mais je cite personne ) Perso j’ai une préférence pour la maman oiseau qui est juste hilarante ! Voilà.

Constantine 

Synopsis : John Constantine, extralucide anticonformiste, qui a littéralement fait un aller-retour aux enfers, doit aider Katelin Dodson, une femme policier incrédule, à lever le voile sur le suicide mystérieux de sa soeur jumelle. Cette enquête leur fera découvrir l’univers d’anges et de démons qui hantent les sous-sols de Los Angeles d’aujourd’hui.

Mon avis : Après avoir vu Légion, je pensais que les films avec des anges et la fin du monde c’était définitivement pas pour moi. Erreur. On suit un mec un peu à la dérive (donc du coup on s’y attache) et puis c’est super beau mine de rien. L’histoire tient le coup. La mythologie aussi. (Bon ça fout un grand coup quand on compare à la série Supernatural, parce que les gentils dans l’un sont méchant dans l’autre) Et puis Keanu Reeves dans un film bien ça faisant longtemps. Petit plus : l’arrivée de Satan lui même! Gorgeous.

2 days in Paris

Synopsis : Marion, photographe d’origine française, vit à New York avec Jack, architecte d’intérieur. Pour donner un nouveau souffle à leur relation, ils partent en voyage à Venise – mais leur séjour est gâché lorsque Jack attrape une gastro-entérite… Ils décident alors de se rendre à Paris où Marion a toujours des attaches. Là encore, l’escapade amoureuse tourne court : entre les parents envahissants de la jeune femme, ses ex-petits copains dragueurs et la manie de Jack à prendre en photo la moindre
pierre tombale, le couple ne trouve aucun répit !

Mon avis : Est-il réellement possible de combiner dans un seul film tout les clichés les plus clichés de la France? Ben apparemment oui. Le truc c’est que ce film est réalisé par Julie Delpy, française, et tu te dis… WTF? Les français qui parlent de cul, qui sont vulgaires, qui sont intolérants envers les étrangers, voire raciste, mal-aimables, dragueurs et baiseurs, qui bouffent des trucs chelous (aux yeux des étrangers) Euh… Sérieux? C’est peut être une image parisienne qu’elle tient là, parce qu’aux dernières nouvelles, peu de gens ressemblent à ça, tout à la fois! Cela dit la relation est les deux est marrante. Et j’ai découvert Adam Goldberg donc j’ai rien perdu.

An Education

Synopsis : 1961, Angleterre. Jenny a seize ans. Élève brillante, elle se prépare à intégrer Oxford. Sa rencontre avec un homme deux fois plus âgé qu’elle va tout remettre en cause. Dans un monde qui se prépare à vivre la folie des années 60, dans un pays qui passe de Lady Chatterley aux Beatles, Jenny va découvrir la vie, l’amour, Paris, et devoir choisir son existence.

Mon avis : Ça parait bien comme ça. Ça l’ait. Mais au final ça ne me laisse pas un souvenir flagrant. Bien que les acteurs soient géniaux (clin d’oeil spéciaux à Peter Sarsgaard que je savais bien que j’avais vu quelque part avant) Mais bon…

Black Swan

Synopsis : Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily…

Mon avis : Je trouve pas que le film est pas si exceptionnel mais je conçois qu’il est excellent.  Nathalie Portman a mérité son oscar. Vincent Cassel est un bon fils de pute dans ce film ce qui lui va bien. (j’trouve qu’il a la tête à ça!) La fin est un gros retournement de situation comme j’aime. C’est un peu j’t’embrouille-mémère-t’as-rien-vu. C’est superbement réalisé cela dit. Mais dans les films avec des danseuses étoiles, je préfère de loin Billy Elliot.

Read Full Post »

Scream 4

Scream 4

Synopsis : 10 ans se sont écoulés depuis les terribles meurtres commis par Ghostface. Sidney Prescott est parvenue à tourner la page mais c’est tout de même avec appréhension qu’elle retourne à Woodsboro pour le lancement de son premier roman. Ses retrouvailles avec sa cousine Jill ainsi qu’avec le duo de choc Dewey et Gale seront de courtes durées : Ghostface est de retour mais cette fois-ci les règles vont changer.

Mon avis : Pourquoi? Pourquoi vous n’avez pas aimez les gens? Est-ce que vous avez regardé suffisamment de films d’horreur, particulièrement les slasher pour pouvoir juger ce film mauvais? Aaaah bande de nuls! Ce film est super bien fait. Je dirais même que c’est le meilleur des 4. Peut être parce que récent, et j’ai du mal avec les vieux vieux films de genre. Il utilise plutôt bien les codes du genre, les réinvente, les modernise, comme il s’en vante dans le film. Une mise en abîme que Scream à l’habitude de faire, quand on connait les trois premiers. Et puis Wes Craven c’est pas n’importe qui non plus ( La dernière maison sur la gauche, La colline a des yeux, Freddy, Red Eye et d’autre ) D’ailleurs, il s’est fait plaisir en plaçant sa filmo dans le film. Et puis on a une belle bande d’acteurs. Toute la nouvelle génération hollywoodienne. Hayden Pannettiere. Emma Roberts. Adam Brody. Rory Culkin (coeur coeur coeur). Erik Knudsen. Kristen Bell. Anna Paquin. Et d’autres. Et puis les anciens (les survivants) Neve Campbell. David Arquette. Courtney Cox. Références aux précédents films, ce que j’aime. Des critiques sur ce genre de films dans le film. Une véritable mise en abîme j’vous dit, qui fait bien sourire. En fait, je pense que tout ce qui semble manquer dans les films d’horreur d’aujourd’hui (du moins ce que pense le réalisateur) est énoncé dans le film. Qu’aujourd’hui les productions ne font que des remakes parce que pas d’idées originales. Que les personnages ne sont jamais approfondis, qu’ils sont juste là pour se faire zigouiller. Ect… Et puis on peut même trouver un vrai fond dans ce film (ouais carrément). C‘est le problème pour les jeunes d’aujourd’hui de vouloir à tout prix (c’est bien le cas dans ce film) devenir célèbre. Puisqu’aujourd’hui, et c’est bien triste mais les enfants quand ils seront grands ils veulent devenir célèbre (cf l’émission pourri sur TF1 qui s’est arrêté récemment. Voyez?) Enfin, y’a de l’hémoglobine (j’étais la seule à rigoler une fois de plus), y’a du fond, y’a du moderne, y’a Rory Culkin. Y’a que du bon!

Read Full Post »

Morse


Synopsis : Oskar est un adolescent fragile et marginal, totalement livré à lui-même et martyrisé par les garçons de sa classe. Pour tromper son ennui, il se réfugie au fond de la cour enneigée de son immeuble, et imagine des scènes de vengeance. Quand Eli s’installe avec son père sur le même pallier que lui, Oskar trouve enfin quelqu’un avec qui se lier d’amitié.

Mon avis : C’est vrai que la scène de la piscine est excellente. Le film l’est également. On sent quelque chose de terrible avec cette petite fille. Et de terriblement fragile dans cet enfant. Voilà un VRAI film de vampires loin de tout les Vampire Diaries ou Twilight.

 

Burn After Reading


Synopsis : Osbourne Cox, analyste à la CIA, est convoqué à une réunion ultrasecrète au quartier général de l’Agence à Arlington, en Virginie. Malheureusement pour lui, il découvre rapidement l’objectif de cette réunion : il est renvoyé. Quelque part dans une banlieue de Washington, à des années-lumière de là, Linda Litzke, employée au club de remise en forme Hardbodies Fitness, a du mal à se concentrer sur son travail. La seule chose qui l’intéresse, c’est l’opération de chirurgie esthétique d’ampleur qu’elle désire subir. Lorsqu’un CD contenant des informations destinées au livre de Cox tombe accidentellement entre les mains de Linda et Chad Feldheimer, son collègue, tous deux décident de tirer parti de cette aubaine.

Mon avis : C’est pas parce qu’il y a du beau monde dans ce film qu’il veut dire qu’il est bien. Je dis pas non plus qu’il ne l’est pas. Mais je trouve que malgré les bons gags, les personnages peu caricaturales mais marrants, le film tourne en rond.

 

Fighter


Synopsis : Micky Ward est un jeune boxeur dont la carrière stagne. Il va rencontrer Charlene, une femme au caractère bien trempé, qui va l’aider à s’affranchir de l’influence négative de sa mère, qui gère maladroitement sa carrière, et de ses sœurs envahissantes. Son demi-frère Dicky Eklund, lui, a connu la gloire sur le ring, il y a bien longtemps. C’était avant qu’il ne sombre dans la drogue, avant son séjour en prison.

Mon avis : Je sais pas si c’est la voix française qui fait ça mais Mark Wahlberg est niais. Et n’est pas vraiment le plus intéressant puisque c’est définitivement Christian Bale qui lui prend la vedette. Le film est excellent. Même si on s’en fout de la boxe.

 

The Cell


Synopsis : La psychologue Catherine Deane participe à l’expérimentation d’un procédé thérapeutique révolutionnaire qui lui permet de visiter littéralement les esprits de patients inconscients. Lorsque le FBI lui demande d’utiliser cette technique pour pénétrer dans le cerveau de Carl Stargher, un tueur en série tombé dans le coma, elle ignore l’expérience traumatisante qui l’attend. Elle doit localiser la cellule piégée où est enfermée la dernière victime de Stargher. Entre répulsion et fascination, elle progresse dans le dédale psychologique du tueur, jusqu’à devenir une proie…

Mon avis : Ce film n’a pas eu le succès qu’il mérite. Bon Jennifer Lopez était pas indispensable mais l’univers de Tarsem Singh est à couper le souffle. Comme il l’a confirmé dans The Fall. Un génie.

Read Full Post »

127 Heures

127 Heures

( de Danny Boyle )

Synopsis : Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah. Il est seul et n’a prévenu personne de son excursion. Alpiniste expérimenté, il collectionne les plus beaux sommets de la région. Pourtant, au fin fond d’un canyon reculé, l’impensable survient : au-dessus de lui un rocher se détache et emprisonne son bras dans le mur de rocaille. Cinq jours plus tard, comprenant que les secours n’arriveront pas, il va devoir prendre la plus grave décision de son existence…

Mon avis : Ça fait vraiment longtemps que j’ai pas vu un film aussi bien. On va mettre ça sur le compte du talent de Danny Boyle et de l’incroyable performance de James Franco. Déjà l’histoire en elle même est très forte. Et quand c’est servi par une réalisation aussi dynamique et un prestation aussi émouvante, ça rassure. J’ai même failli verser ma p’tite larme à la fin, tellement c’était poignant. Parce qu’on est autant délivré que le mec à la fin. Quand le moment décisif de se trancher le bras ( je dévoile rien, tout le monde connait l’histoire ) arrive, c’est très libérateur.

Read Full Post »

Bancs Publics

Bancs Publics ( Versailles Rive Droite )

de Bruno Podalydès

Synopsis : Lucie arrive à son bureau et découvre, accrochée sous une fenêtre de l’immeuble d’en face, une banderole noire avec écrit : « HOMME SEUL ». Est-ce un gag, un cri du coeur, un appel au secours ? Lucie et ses deux collègues s’interrogent et décident de mener leur enquête… A midi, elles pique-niquent à côté, au « SQUARE DES FRANCINE ». Là, les amoureux graves, les solitaires enjoués, joueurs de tous âges, tournent autour du joyeux jet d’eau. La ronde continue en face, au magasin « BRICO-DREAM » où, sous les conseils plus ou moins compétents d’une équipe de vendeurs en sur-effectif, les clients calculent, échafaudent, tendus, angoissés, ayant peur de repartir avec des étagères trop courtes, des vis trop longues…

Mon avis : Nous avons affaire là à du lourd. J’ai d’abord voulu voir ce film à cause de l’énorme casting réunis ( Mathieu Amalric, Denis Polydalès, Eric Elmosnino, toussa, toussa ) Et puis c’est un film tout en douceur qui s’est installé. Avec beaucoup d’humour. Une petite dose d’absurde. J’ai vu le court métrage de Bruno Podalydès dans Paris Je t’aime qui m’avait déjà beaucoup plus. Je confirme que ce qu’il fait me plait. J’aime encore plus Denis Polydalès ( le frère, grand comédien! ) Et tout ces personnages qui s’enchaînent les uns après les autres. Des bizarres, des impatients, des passionnés, des chieurs. Sans interruptions. Dans trois espaces différents. Un bureau, un square, un magasin de bricolage. Voilà. On voit pas les 2h passées, c’est plutôt bon signe non?

Read Full Post »

Sound of noise

Sound of noise

( de  Ola Simonsson, Johannes Stjarne Nilsson )

Synopsis : L’officier de police Amadeus Warnebring est né dans une illustre famille de musiciens. Ironie du sort, il déteste la musique. Sa vie bascule le jour où un groupe de musiciens déjantés décide d’exécuter une œuvre musicale apocalyptique en utilisant la ville comme instrument de musique… Il s’engage alors dans sa première enquête policière musicale…

Mon avis : Mon film tant attendu. Présenté à Cannes 2010, j’ai eu le coup de foudre avant même de l’avoir vu. Pour ceux qui me suivent un peu depuis mon blog précédent, vous saurez certainement que j’aime, que j’adore les percussionnistes un peu atypique qui se réapproprie la musique  de façon moderne, voir expérimentale. Les Six Drummers sont dans cette mouvance. Si vous n’avez encore eu l’occasion de voir ça, vous aurez un aperçu du film. Quatre mouvements dans l’oeuvre conceptuelle à travers la ville ( perso, j’adore le premier morceau du film, Doctor Doctor Give me gas in my ass et Kill the Music! Kill! Kill! ) Bref, un film un peu au delà des films qui sortent, avec de la musique, un peu de surréalisme, un peu de romance ( vraiment pas indispensable. )( vraiment pas )

Du coup je veux un métronome !

Read Full Post »

Older Posts »