Feeds:
Articles
Commentaires

Star Guitar – Chemical Brothers

Superstars don’t love – Buck 65

[vimeo http://vimeo.com/25045542]

I sit on Acid – Lords of Acid

Psycho Girl – Stupeflip

I’m Picky – ShakaPonk

Publicités

Là Haut

Synopsis : Up, qui suit un vendeur de ballons de 78 ans, Carl Fredricksen, au moment où il réalise enfin le rêve de sa vie. Son désir de vivre une grande aventure le pousse à attacher des milliers de ballons à sa maison pour s’envoler vers les régions sauvages de l’Amérique du Sud. Mais il s’aperçoit trop tard de la présence d’un colis ayant la forme de son pire cauchemar : Russell, un jeune explorateur de 8 ans un peu trop optimiste, l’accompagnera dans son voyage.

Mon avis : Je crois que c’est mon nouveau préféré de Pixar. C’est drôle, excellemment fait, et intelligent (pas comme le dernier Disney 2D La princesse et la grenouille par exemple mais je cite personne ) Perso j’ai une préférence pour la maman oiseau qui est juste hilarante ! Voilà.

Constantine 

Synopsis : John Constantine, extralucide anticonformiste, qui a littéralement fait un aller-retour aux enfers, doit aider Katelin Dodson, une femme policier incrédule, à lever le voile sur le suicide mystérieux de sa soeur jumelle. Cette enquête leur fera découvrir l’univers d’anges et de démons qui hantent les sous-sols de Los Angeles d’aujourd’hui.

Mon avis : Après avoir vu Légion, je pensais que les films avec des anges et la fin du monde c’était définitivement pas pour moi. Erreur. On suit un mec un peu à la dérive (donc du coup on s’y attache) et puis c’est super beau mine de rien. L’histoire tient le coup. La mythologie aussi. (Bon ça fout un grand coup quand on compare à la série Supernatural, parce que les gentils dans l’un sont méchant dans l’autre) Et puis Keanu Reeves dans un film bien ça faisant longtemps. Petit plus : l’arrivée de Satan lui même! Gorgeous.

2 days in Paris

Synopsis : Marion, photographe d’origine française, vit à New York avec Jack, architecte d’intérieur. Pour donner un nouveau souffle à leur relation, ils partent en voyage à Venise – mais leur séjour est gâché lorsque Jack attrape une gastro-entérite… Ils décident alors de se rendre à Paris où Marion a toujours des attaches. Là encore, l’escapade amoureuse tourne court : entre les parents envahissants de la jeune femme, ses ex-petits copains dragueurs et la manie de Jack à prendre en photo la moindre
pierre tombale, le couple ne trouve aucun répit !

Mon avis : Est-il réellement possible de combiner dans un seul film tout les clichés les plus clichés de la France? Ben apparemment oui. Le truc c’est que ce film est réalisé par Julie Delpy, française, et tu te dis… WTF? Les français qui parlent de cul, qui sont vulgaires, qui sont intolérants envers les étrangers, voire raciste, mal-aimables, dragueurs et baiseurs, qui bouffent des trucs chelous (aux yeux des étrangers) Euh… Sérieux? C’est peut être une image parisienne qu’elle tient là, parce qu’aux dernières nouvelles, peu de gens ressemblent à ça, tout à la fois! Cela dit la relation est les deux est marrante. Et j’ai découvert Adam Goldberg donc j’ai rien perdu.

An Education

Synopsis : 1961, Angleterre. Jenny a seize ans. Élève brillante, elle se prépare à intégrer Oxford. Sa rencontre avec un homme deux fois plus âgé qu’elle va tout remettre en cause. Dans un monde qui se prépare à vivre la folie des années 60, dans un pays qui passe de Lady Chatterley aux Beatles, Jenny va découvrir la vie, l’amour, Paris, et devoir choisir son existence.

Mon avis : Ça parait bien comme ça. Ça l’ait. Mais au final ça ne me laisse pas un souvenir flagrant. Bien que les acteurs soient géniaux (clin d’oeil spéciaux à Peter Sarsgaard que je savais bien que j’avais vu quelque part avant) Mais bon…

Black Swan

Synopsis : Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily…

Mon avis : Je trouve pas que le film est pas si exceptionnel mais je conçois qu’il est excellent.  Nathalie Portman a mérité son oscar. Vincent Cassel est un bon fils de pute dans ce film ce qui lui va bien. (j’trouve qu’il a la tête à ça!) La fin est un gros retournement de situation comme j’aime. C’est un peu j’t’embrouille-mémère-t’as-rien-vu. C’est superbement réalisé cela dit. Mais dans les films avec des danseuses étoiles, je préfère de loin Billy Elliot.

Down with the sickness – Disturbed

[youtube-http://www.youtube.com/watch?v=09LTT0xwdfw&feature=bf_prev&list=FL269P9Tz6X8M&index=1]

Rabaukendisko – T.Raumschmiere

Even your friend – The Chap

Release the Freq – Matta

Stop the bot – ShakaPonk

Miami showdown – Digitalism

I’m on crack – The Left Right

La Campanella – Liszt (Atsuko Seta)

Un peu de classique ne fait pas de mal!

Let’s Bang – ShakaPonk

How Deep is your love – The Raptures

[vimeo http://vimeo.com/24852876]

Stupeflip

C’est l’truc stupéfiant!

Stupeflip

Groupe français entre punk, rap et variété composé de Julien Barthélémy alias King Ju /Pop Hip, Stéphane Bellenger alias Cadillac et Jean-Paul Michel alias MC Salò. Les paroles, souvent provocatrices, sont tantôt rappées, et parfois chantées. Pendant et entre les chansons, le groupe développe un univers qui lui est tout à fait propre. Il présente l’histoire mythique du C.R.O.U., une organisation mystérieuse fondée en 1972 composée de trois membres, dont le but est de « terroriser la population et par là même instaurer une nouvelle ère : l’ère du Stup ».

Discographie :

Stupeflip : 2003

Stup Religion : 2005

The Hypnoflip Invasion : 2011

Stupeflip

Stupeflip Vite !!!

Gaëlle (live)

J’fume plus d’shit

Après deux semaines d’absence, la playlist du dimanche revient (youhouuu!)

Here we go – Bassnectar

Raelsan – Orelsan

(il a des cheveux!!)

Moi c’est – Camélia Jordana

(j’assume)

Stupeflip vite! – Stupeflip

Cluts – Abducted

Vous avez remarqué comme je viens plus trop trop? Ouais c’est parce que je sors tout les week end, trop overbooké. J’ai une vie de ouf ! Ou presque…

Alors d’abord j’ai été voir les Hushpuppies. C’était un peu petit peu beaucoup bien, bien que la salle était à moitié motivée et que le son m’a presque fait saigner les oreilles tellement c’était fort. ( faut vraiment faire quelque chose les gars, en peux plus là ) Bah oui, comme je suis bénévole à cette nouvelle salle juste à côté de chez moi, je me fais tout plein de concerts gratuits. J’ai envie de dire c’est un peu le gros kiff de ouf malade en sachant que j’ai plus une thune ( j’écris comme je parle, ça doit être gênant donc j’arrête)

Je suis aussi devenue accro à une émission de Syfy appelée Ghost Adventures, une émission sur des chasseurs de fantômes. Parce que oui, je crois aux fantômes et oui, j’en ai peur comme de la peste. Mais j’aime me faire peur et les chasseurs en question, grâce à leur sex appeal font passer les spooky mists comme une lettre à la poste ( j’use et j’abuse d’expressions à la con, je vais arrêter aussi ) Ce week end, j’étais à la campagne paternelle, sans internet, j’étais en manque de sensations fortes, j’vous le dis!

Et maintenant que j’ai plus cours de psycho, je peux me consacrer à mes cours de dessins. Et ça me rend un peu contente. Voilà pour le bon côté des choses.

Le mauvais ( et le pire ) c’est que le retour du frère est pire que j’aurai penser. Il a vraiment pas changé. Plus je l’écoute, plus il me saoule. Comme il s’impose à la famille, il devient le sujet principal des discussions. Même ma mère qui correspond avec lui par répondeur interposé, arrive à me saouler avec lui. Sérieux? Je voulais bien faire un effort, mais se voir recevoir des petits pics, se faire prendre pour une gamine de 15 ans, se faire charier sur Indochine À CHAQUE FOIS, alors que sérieux, je vous bassine pas tant que ça avec eux? ( si peut être sur Twitter, mais bon… ça compte pas ^^ ) Même lui reconnait qu’au fond, on ne se connait pas. Plus ça va, moins j’ai envie de le connaitre. C’est typiquement le type de gars vers qui jamais je me tournerai en tant normal, tellement il a des idées opposées aux miennes, tellement il est immature pour son âge, tellement je le trouve con.

Ensuite, je me suis trouvé un job pour le mois de juin. Mais je regrette déjà. Je vais travailler en tant que serveuse dans un restau de Tours. Mais le gars qui dirige l’établissement me gave. Dès la première fois où je l’ai vu je savais qu’on allait pas être potes. J’ai fait mon premier jour hier, du moins un « essai ». C’est bon, j’en peux plus. Ça m’a vraiment pris la tête tout le week end. Ça me stresse. Le patron en question est super rigide, sa copine, la serveuse enceinte, est pas plus sympathique. Je me demande à chaque seconde « Mais qu’est-ce que je fous là? » Je pensais qu’on se serait un peu plus détendue, que l’ambiance serait sympa mais les gars, ils se prennent la tête sur rien, sur des détails. Moi je suis une fille à la cool, eux faut pas qu’il y ait un pet de travers. Merde! Je vais pas tenir un mois! Ça va être un véritable calvaire. Ça me rend véritablement malade.

Surtout que du coup ça va me prendre TOUT mon temps. Je sais même pas comment je vais passer mes rattrapages. Je vais louper Aucard ( et Stupeflip et Yann Tiersen, comprenez ma douleur ) Bref, ça me rend vraiment malade. Ou alors je suis définitivement pas faite pour le travail. Du moins pour le travail collectif. A la limite travailler dans un bureau toute seule me dérangerait moins. Pour dire.

Oui z’avez vu? Je me plains toujours. Non vraiment j’ai hâte que ça se finisse avant même que ça ait commencé.

I miss to be a another person